Sixième jour : le Sang du Crucifiement

Sixième jour : le Sang du Crucifiement

Crucifiement- Philippe de Champaigne 1602-1674
Crucifiement Philippe de Champaigne 1602-1674

A larges flots, le Sang a coulé quand, avec des clous, on a fixé, à coups de marteau, les pieds et les mains du Rédempteur à la croix. Mais ce Sang ruisselle avec plus d’abondance encore depuis qu’on l’a laissée retomber, avec violence, dans l’ouverture destinée à la recevoir : « Pardonne-leur, » s’écrie Jésus,  » mon Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.  »

Si leur haine ignore le mystère d’iniquité qu’ils viennent d’accomplir, ton amour sait, ô Jésus, que tes pieds et tes mains ont été percées pour l’expiation de nos démarches coupables et de nos œuvres perverses : que pour te créer ici-bas, par le sacrement de l’ordre, des représentants, d’autres christs  puissent continuer ton œuvre de réparation et, autres victimes, se laisser plutôt crucifier et immoler que de te trahir.

Ô Rédempteur bien-aimé, oui le Calvaire a tout mérité ; mais que deviendrions-nous, malgré tes souffrances et ton Sang répandu, si l’autel, si le prêtre n’étaient là pour nous appliquer continuellement les mérites de ton sacrifice ?

Sois à jamais béni et remercié, Sauveur Jésus, d’avoir institué le ministère presbytéral, — c’est-à-dire d’avoir communiqué à des hommes le pouvoir de remettre les péchés, de réaliser le signe du pain en ton corps, du vin en ton Sang, et de perpétuer les bienfaits du Calvaire.

En retour de cette grâce insigne, accorde-nous d’aider efficacement l’Église, et dans ses œuvres apostoliques et dans l’œuvre de la sanctification personnelle de ses prêtres, en offrant souvent, à leur intention, et ton Sang précieux et nos humbles mérites. Ainsi soit-il.

Que les effusions sept fois renouvelées de ton Sang précieux, ô Jésus, reçoivent à jamais les bénédictions, les actions de grâces du ciel et de la terre, et nous assurent la vie éternelle ! Ainsi soit-il.

Marie immaculée, ma douce souveraine et ma tendre mère, je vous en supplie, mettez entre mes péchés et la justice divine, au moment suprême de la mort, le mystère de votre immaculée conception et le Sang que votre divin Fils répandit dans la voie douloureuse. Ainsi soit-il.

Litanies du Précieux Sang et Supplique