Notre Dame de Lourdes

Litanies de Notre-Dame de Lourdes

Seigneur, prends pitié.
Ô Christ, prends pitié.
Seigneur, prends pitié.
Notre-Dame de Lourdes, Vierge Immaculée,
R/ Priez pour nous.
Notre-Dame de Lourdes, Mère du Divin Sauveur,
R/ Priez pour nous.
Notre-Dame de Lourdes, qui avez choisi pour interprète une enfant faible et pauvre,
R/ Priez pour nous.
Notre-Dame de Lourdes, qui faites couler sur terre une source qui réconforte tant de pèlerins,
R/ Priez pour nous.
Notre-Dame de Lourdes, dispensatrice des dons du Ciel,
R/ Priez pour nous.
Notre-Dame de Lourdes, à qui Jésus ne peut rien refuser,
R/ Priez pour nous.
Notre-Dame de Lourdes, que nul n’a jamais invoquée en vain,
R/ Priez pour nous.
Notre-Dame de Lourdes, consolatrice des affligés,
R/ Priez pour nous.
Notre-Dame de Lourdes, qui guérissez les malades,
R/ Priez pour nous.
Notre-Dame de Lourdes, espoir des pèlerins,
R/ Priez pour nous.
Notre-Dame de Lourdes, qui priez pour les pécheurs,
R/ Priez pour nous.
Notre-Dame de Lourdes, qui nous invitez à la pénitence,
R/ Priez pour nous.
Notre-Dame de Lourdes, soutien de la Sainte Église,
R/ Priez pour nous.
Notre-Dame de Lourdes, Avocate des âmes du purgatoire,
R/ Priez pour nous.
Notre-Dame de Lourdes, Vierge du très Saint Rosaire,
R/ Priez pour nous.
Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde,
R/ pardonne-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde,
R/ exauce-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde,
R/ aie pitié de nous, Seigneur.
V/ Priez pour nous, Notre-Dame de Lourdes.
R/ Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.

Prions :
Seigneur Jésus, nous Te bénissons et Te remercions pour toutes les grâces
que, par ta Mère à Lourdes, tu répands sur ton peuple priant et souffrant.
Que nous-mêmes, par l’intercession de Notre-Dame de Lourdes,
nous ayons part à ces biens pour mieux t’aimer et te servir ! Amen.

***

Il n’est pas surprenant que Marie, mère et modèle de l’Église, soit invoquée et vénérée comme « Salus infirmorum », « Santé des malades ». En tant que première et parfaite disciple de son Fils, Elle a toujours manifesté, en accompagnant le chemin de l’Église, une sollicitude particulière pour les souffrants.

C’est ce dont témoignent les milliers de personnes qui se rendent dans les sanctuaires mariaux pour invoquer la Mère du Christ et qui trouvent en elle force et soulagement. Le récit évangélique de la Visitation (cf. Lc 1, 39-56) nous montre que la Vierge, après l’annonce de l’Ange, ne garda pas pour elle le don reçu, mais partit immédiatement pour aller aider sa cousine âgée Élisabeth, qui portait depuis six mois Jean en son sein.

Dans le soutien apporté par Marie à cette parente qui vit, à un âge déjà avancé, une situation délicate comme celle de la grossesse, nous voyons préfigurée toute l’action de l’Église en faveur de la vie qui a besoin de soins.

C’est à vous, chers malades, que je souhaite la bienvenue la plus affectueuse ! Merci d’être venus et merci surtout pour votre prière, enrichie par le don de vos difficultés et souffrances. Mon salut s’adresse également aux malades et aux volontaires en liaison avec nous depuis les sanctuaires mariaux, à tous ceux qui nous suivent à travers la radio et la télévision, en particulier des maisons de repos ou de leur propre maison.

Que le Seigneur Dieu, qui veille constamment sur ses fils, apporte à tous réconfort et consolation. Que la Vierge Marie nous aide à vivre pleinement cette mission.

Extrait de l’homélie prononcée par Benoît XVI jeudi 11 février 2010, fête de Notre-Dame de Lourdes et Journée mondiale du malade, au cours de la messe qu’il a présidée en la basilique Saint-Pierre, à Rome, en présence de nombreux malades.

© Copyright du texte original en italien : Libreria Editrice Vaticana