quatrième pilier de la spiritualité vincentienne : la Vierge Marie

B) Faire nôtres de plus en plus les vertus d’humilité et de chasteté, à l’exemple de Marie

Saint Vincent de Paul nous donne Marie en exemple de toutes les vertus, mais il en souligne deux en particulier : l’humilité et la chasteté.

L’humilité

Entre toutes les créatures du Ciel et de la terre, il n’y a personne de mieux connu, plus vénéré ou qui nous est donné en exemple aussi souvent. Il n’y a pas d’autre personne en qui Dieu, à travers Jésus, ait placé plus de confiance. Marie ne pense pas, même un seul instant, que le mérite lui revient, mais elle considère que tout ce qu’elle est et tout ce qu’elle a, est grâce, don, signe de la miséricorde de la part de Jésus. La mère se situe au-dessous de son Fils, et non pas au-dessus de lui. Marie a donné naissance à Jésus, a pris soin de lui depuis la crèche, l’a changé, l’a allaité et l’a éduqué jusqu’à l’âge adulte. Marie, par tout ce qu’elle a fait et fait aujourd’hui, nous renvoie toujours à Jésus.

… accourez à la sainte Vierge, la priant qu’elle vous obtienne de son Fils la grâce de participer à son humilité, qui la fit dire la servante du Seigneur lorsqu’elle était choisie pour sa mère. Qu’est-ce qui fit que Dieu regarda la Vierge ? Elle le dit elle-même : ‘C’est mon humilité’. Je vous laisse à penser si nos soeurs ont recours à la sainte Vierge, qui a tant aimé cette vertu, comme elle obtiendra de Dieu qu’il leur fasse la grâce de la pratiquer » (Coste X, 536-537 ; Conférence 98, Sur l’humilité, la charité, l’obéissance et la patience (Règles communes, art. 42), le 14 juillet 1658.)

La chasteté

Jésus nous donne la clé pour savoir vivre la pureté de pensée, de parole et d’action. Jésus nous dit de rester attentifs : « Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui rend l’homme impur ; mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui rend l’homme impur » (Matthieu 15,11). Tout commence dans notre cœur et notre esprit.

Demandons à Jésus d’être présent dès le début de nos pensées, de nos sentiments et de nos idées afin de nous aider à les filtrer à travers ses pensées, ses attitudes et ses actions. Ce qui découle de nos pensées se manifestera donc par des paroles et des actions qui reflèteront les comportements, les sentiments et les pensées de Jésus. La pureté sera présente et vécue dans notre vie.

Ayez dévotion particulière à la direction qu’eut la sainte Vierge de la personne de Notre-Seigneur, et tout ira bien » (Coste II, 123 ; Lettre 488 à Jacques Chiroyer, à Luçon, du 6 octobre 1640.)

Au contraire, les pensées, les sentiments et les idées qui ne sont pas filtrés par Jésus nous mèneront dans la direction opposée. Nous serons vulnérables à l’influence du Malin, dont l’objectif est clair : détruire en nous tout ce qui vient de Dieu, détruire notre relation avec Jésus. Satan veut se mettre à la place de Jésus et influencer les pensées d’où découlent nos paroles et nos actions pour que nous, par notre opposition à la chasteté et à la pureté, déformions notre bel être, notre beau coeur créé à l’image de Dieu.

… le secret de votre coeur, lequel je désire voirement qu’il soit tout à Notre-Seigneur, et prie la sainte Vierge de le vous ôter pour l’enlever au ciel et le mettre dans le sien et dans celui de son cher Fils » (Coste I, 71 ; Lettre 36 à Louise de Marillac [vers 1629].)